lundi 5 mars 2007

Brève : La Suisse aime le champagne français.

En 2006, la Suisse est le septième marché d'exportation mondial des vins de Champagne. Elle a importé l'an dernier 5,45 millions de bouteilles du mousseux français, soit 4,6% de plus qu'en 2005 selon le bureau suisse d'information sur le vin de Champagne.

Considéré en terme de consommation par habitant, la Suisse (0,75 bouteille par tête) est même numéro deux mondial derrière la Belgique (0,9 bouteille). Notre voisin représente donc un débouché non-négligeable pour les producteur champenois.

Le deuxième marché d'exportation des producteurs champenois est les Etats-Unis, qui ont acheté 7,2% de la production totale. Le chiffre d'affaires 2006 total des vins de Champagne s'est monté l'an dernier à quelque 4 milliards d'euros (6,4 milliards de francs).

Pour en savoir plus, lisez l'article de 24heures

Libellés :

5 commentaires:

Blogger fort.laura a dit...

La Suisse étant un petit pays, elle n'importe que ce qu'elle ne peut pas produire elle-même, donc le champagne. Car concernant par exemple le vin blanc, elle produit et consomme son propre vin (c'est le cas notamment dans le canton de Vaud), ce qui ne laisse espérer aucun débouché pour le vin français dans ce pays...

6 mars 2007 à 10:13:00 UTC+1  
Blogger Vincent Hallade a dit...

Merci pour ton commentaire.
Bien que la Suisse soit grande consommatrice de nos champagnes, elle ne représente pas effectivement un débouché majeur pour la viticulture française.

6 mars 2007 à 12:41:00 UTC+1  
Blogger Renaud a dit...

Au fait, qu’en est-il des limites de production de champagne ? J’ai lu que la consommation de champagne explosait et que, en conséquence, le prix allait lui aussi augmenter. Ce qui veut dire que si notre champagne se vent bien à l’étranger, les prix en France monteront. Info, intox ?

6 mars 2007 à 14:45:00 UTC+1  
Blogger Hugues d'Antin a dit...

Bonjour Renaud
Je renvoie vers un article précédent de Vin-Spirit-IE "le bon élève champenois" (http://vin-spirit-ie.blogspot.com/2006/12/le-bon-lve-champenois.html#links)
Pour répondre plus précisément à la question, il semble qu'une hausse des prix du champagne soit en effet prévisible.
1) D'abord tout le marché du vin tend à se segmenter entre vin de pays d'un coté et montée en gamme de l'autre. La montée en gamme est évidemment plus marquée pour le champagne, qui a toujours été un produit de luxe.
2) Ensuite, parce que le secteur du champagne, à la différence de celui du vin, est très concentré. De grands groupes, tels LVMH controlent toute la chaine de la valeur. C'est d'ailleurs cette caractéristique qui permet des exportations offensives. Mais une tendance oligopolistique tend aussi immmanquablement à faire monter les prix.

Ils existent peut etre d'autres facteurs liés à l'état des stocks ou à un manque de ressources éventuel, mais je n'en sais pas plus, pour l'instant.

6 mars 2007 à 15:39:00 UTC+1  
Blogger Renaud a dit...

OK. Merci.
Au fait, le lien que tu me retransmets ne marche pas.

7 mars 2007 à 09:39:00 UTC+1  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil