mercredi 7 mars 2007

Les Etats-Unis: leader du marché viticole en 2013?


C'est en tout cas la volonté de la National Grape and Wine Initiative (NGWI). Cette organisation est née en 2003, à l'initiative d'une vingtaine de professionnels du vin californiens, mais aussi d'universitaires.

Le conseil d'administration se compose comme suit:

NGWI Board Members

Regional Representatives:
California – Pete Downs, Kendall-Jackson, CA
Northwest – Tedd Wildman, Stone Tree Vineyards, WA
Southwest – Al Wiederkehr, Wiederkerh Wine Cellars, AK
Midwest – Jon Held, Stone Hill Cellars, MO
Northeast – John Martini, Anthony Road Winery, NY
Southeast – Ann Heidig, Lake Anna Winery, VA

Commodity Representatives:
Native/Hybrid Species – Keith Striegler, University of Missouri Vinifera Species – Vicky Scharlau, Washington Association of Wine Grape Growers
Table Grapes – Kathleen Nave, California Table Grape Commission
Raisins – Rick Stark, Sun-Maid Growers of California
Juice – Tom Davenport, Welch’s
Wine – Mary Wager, E&J Gallo Winery
Rootstock/Nursery – Dan Martinez, Martinez Orchards

Other Board Members:
Mark Chien, Penn State
Ted Farthing, Oregon Winegrowers Assoc.
Jim Finkle, Constellation Winery
Ernest J. Gallo, E&J Gallo Winery
Ed Hellman, Texas A&M
Hal Huffsmith, American Vineyard Foundation
Nancy Irelan, Red Tail Ridge Winery
Sally Murphy, The Wine Institute
Robert LaVine, Brown Forman Wines
Jerry Lohr, J. Lohr Winery
Bill Nelson, WineAmerica
Cliff Ohmart, Lodi-Woodbridge Winegrape Commission
Karen Ross, Calif. Association of Winegrape Growers
Jim Trezise, New York Wine & Grape Foundatio
n

Le site de la NGWI détaille les ambitions du groupe, qui préconise une "démarche aggressive pour accroitre les parts de marché, faisant des Etats-Unis le leader mondial incontesté". Le groupe donne un objectif chiffré: tripler les revenus du vin pour l'économie américaine pour atteindre 150 milliards de dollars en 2013. Il est difficile de se représenter ce que le chiffre représente, mais on peut retenir la proportion.

En tant que groupe de pression, le NGWI tente d'inclure des amendements lors du vote des "Farm bills" annuels pour augmenter les subventions à la filière, et plus généralement pousse à des efforts de recherche soutenus. Pour convaincre les administrations américaines de sa démarche, le NGWI s'est offert les services de The Communications Department, Inc, un cabinet de lobbying. Elle peut aussi compter sur le soutien de la National Vineyard Foundation et du Wine Institute, groupe de pression des viticulteurs californiens, crée en 1934, et clairement orienté vers la conquete des marchés étrangers.

Cette démarche volontariste a certes pour but la conquete de parts de marché, mais plus encore le leadership sur de nouveaux marchés. A défaut de les trouver eux memes, les professionnels du vin français ont donc tout interet à opérer une veille attentive des prochaines implantations des groupes américains qui auront, eux, bénéficié de la stratégie aggressive élaborée par la NGWI...

Libellés :

3 commentaires:

Anonymous laura a dit...

Il serait aussi intéressant de faire un comparatif avec la stratégie des pays du Maghreb qui pourraient aussi devenir leaders du marché viticole, au vu de la montée en puissance des vins algériens, marocains, tunisiens.

9 mars 2007 à 09:39:00 UTC+1  
Blogger Hugues d'Antin a dit...

Le vin des pays du Maghreb étaient au début du XXeme siècle déjà un concurrent sérieux mais c'étaient surtout des Français, qui produisaient du vin là bas, et faisaient baisser les cours du vin.
Je ne crois pas que les pays du Maghreb représentent un vrai danger, mais c'est une hypothèse plus qu'un fait avéré: je crois qu'un pays producteur , s'il n'est pas aussi gros consommateur, s'attache moins à sa filière viticole. C'est pour cela que les Etats Unis représentent une menace plus crédible, car ils pourraient devenir les premiers consommateurs mondiaux d'ici 2010.
A ce sujet, voir notre article du 15 février sur le sujet

9 mars 2007 à 12:58:00 UTC+1  
Blogger katia a dit...

La puissance de l'industrie du vin français dans le monde est-elle en déclin?

14 mars 2007 à 11:39:00 UTC+1  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil