vendredi 30 mars 2007

Une semaine riche en évènements dans le Bordelais

Des nouvelles fraiches qui nous rappellent la grandeur et les misères du vin bordelais.

-Pour commencer par les bonnes nouvelles, les ventes de vin de Bordeaux ont augmenté en 2006. Mieux encore, les vins de Bordeaux arrivent à se positionner sur l'entrée de gamme. Selon un article de Decanter.com , les ventes de vin de Bordeaux à moins de 10 dollars australiens explosent en Australie! (+ 65% par rapport à 2005). A cela deux explications: les producteurs bordelais ont enfin pris conscience que tous ne pouvaient profiter impunément de l'image de prestige attachée au Bordeaux. Evolution des mentalités et efforts de marketing semblent donc aboutir à des résultats concluants. Cette statistique rappelle aussi que les pays producteurs, s'ils ont une stratégie offensive pour conquérir l'Europe, sont aussi des marchés importants pour le vin français.

-Nous avions au début du mois de mars évoqué l'affaire du classement des vins de Saint Emilion. Le tribunal administratif vient aujourd'hui de donner raison aux quatre propriétaires qui avaient contesté la validité du jugement.

-Enfin, une brève de Vitisphère nous révèle que les ventes de copeaux de bois sont en très nette augmentation dans la région bordelaise. En attendant une probable autorisation officielle du Ministère de l'Agriculture, les producteurs bordelais se réfèrent à la législation européenne pour utiliser le procédé, ou plutot cesser de s'en cacher... Bonne nouvelle, mauvaise nouvelle? A vous de juger!

Libellés :

1 commentaires:

Anonymous Emmanuel D. a dit...

Le classement de 2006 annulé, après celui des crus bourgeois...on aura tout vu ! ;-()

31 mars 2007 à 15:39:00 UTC+2  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil