samedi 7 avril 2007

Le vin bio en Allemagne

Le boom écologique allemand est arrivé au marché du vin. La demande de vin bio chez notre voisin est en pleine explosion. La production locale n’arrive plus à suivre la demande locale. C’est dans cette situation que d’autres pays européens comme l’Italie ou l’Espagne ont positionné leurs vins.
L’Espagne est le producteurs qui semble s’en sortir le mieux notamment avec des vins bios de régions comme La Mancha, Levante, Rioja et Penedés. Nous pouvons souligner la marque Camino (vin de la Castilla La Mancha) qui a connut une progression de 20% dans ces ventes de vin bio en atteignant 260 000 bouteilles vendues en Allemagne.
Ce qui est paradoxal c’est que l’Italie et la France ont des superficies de culture de vin bio supérieurs à l’Espagne. Cette dernière compte 1,4% de son vignoble en vin bio tandit que l’Italie est à 2,9% et la France à 2,1%. Les deux entreprises allemandes de distribution de vin bio Peter Riegel et VivoLoVin confirment dans des déclarations récentes que le vin bio espagnol est celui qui se vend le mieux.

Le vin bio français en Allemagne

Analysons maintenant la cause principale, depuis notre point de vue, du relatif échec des vins bio français en Allemagne.
Le principal problème est un problème de perception. Ceci est souvent le cas sur les marchés internationaux.

Les labels bio allemands et français reposent sur les même principes c’est à dire qu’un produit peut être considéré bio lorsqu’il a été produit sans ajouts de produits non naturels comme peuvent être les engrais chimiques ou les pesticides. Cependant la perception des vins biologiques change radicalment d’un pays à l’autre.
Pour les français, la consommation de produits bios est importantes car ils sont meilleurs pour la santé par rapport à leurs équivalents non bio.
Pour les allemands, la consommation de produits bios est importantes car c’est symbole de leurs compromis pour l’environnement, donc en consommant des produits bios je protège l’environnement.



Le problème de ce décalage dans la perception de ce que signifie un produit bio est fondamental pour le positionnement des vins français sur le marché allemant ainsi que pour les campagnes de marketing qui servent à renforcer ce positionnement.

Libellés :

2 commentaires:

Anonymous Guillaume a dit...

Bonne article.
Je suis d'accord avec toi. Les Allemands privilégient la protection de l'environnement sur l'aspect santé, qui sont en réalité liés par définition.
Il faut absolument que les producteurs bio communiquent sur leurs produits, mais encore faudrait-il pour cela qu'on leur en donne les moyens. Ces derniers sont souvent bien moins favorisés que les vignerons en agriculture conventionnelle.

23 avril 2007 à 14:58:00 UTC+2  
Blogger stratenvie a dit...

Olivier

Trés bon article, analyse pertinente.
Pour la peine je viens de le mettre sur mon blog avec votre lien.

Continuez

6 mai 2007 à 13:18:00 UTC+2  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil