vendredi 18 mai 2007

Mariann Fischer Boel tient à la réforme OCM du vin

Alors que la présentation de son projet de réforme de la viticulture approche (le 4 juillet prochain), la Comissaire européenne à l'agriculture tente de faire oublier la contestation des viticulteurs. En France tout spécialement, le spectre de l'arrachage des vignes, de la libéralisation du secteur mais aussi la crainte d'une dévalorisation des vins dits "de qualité" cristallisent les craintes.

Madame Fischer Boel a donc proposé aujourd'hui, surement pour faire passer la pilule, de lancer un programme ambitieux de promotion du vin européen à l'international. La Commissaire a déclaré à l'AFP: "Il s'agit de montants très importants, les gens vont être très surpris". Persuadée que le vin européen a encore du potentiel, elle réserve cependant cette campagne de promotion aux pays non européens. Il s'agit ici d'un problème, puisque d'un coté, le vin européen va etre aggressivement promu à l'extérieur, mais il reste une des cibles prioritaires des programmes de santé publique de la Commission, à l'intérieur de l'Union Européenne... Certes, on ne s'attendait pas forcément à ce qu'elle aille contre les interdictions de publicité en vigueur dans nombre de pays membres, mais un peu de cohérence ne ferait pas de mal, et les objectifs de santé publique ne sont pas incompatibles avec la promotion du vin européen à l'intérieur meme de l'Union!


1 commentaires:

Blogger stratenvie a dit...

Voici un petit lien
http://www.aujourdhuilachine.com/article.asp?IdArticle=875

http://www.aujourdhuilachine.com/
article.asp?IdArticle=875

OLIVIER

19 mai 2007 à 17:22:00 UTC+2  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil