jeudi 2 août 2007

Brèves: le vin californien: si loin, si proche...

Deux brèves qui viennent réveiller un peu Vin Spirit IE, dont vous aurez constaté la diminution du rythme de publication en cette période de vacances...
Point commun de ces nouvelles fraiches: elles nous rappellent que malgré tout ce qu'on peut dire sur les différences culturelles entre modèles viticoles, on assiste à des convergences intéressantes entre Ancien et Nouveau Monde...
Un article du Figaro d'aujourd'hui: "Les entreprises s'emparent des vins californiens" revient sur la cession de vins prestigieux de la Napa Valley, comme Stag's leap cellars. Ainsi, aux Etats Unis, les milieux viticoles sont partagés entre propriétés familiales et propriétés de grands groupes ou des fonds d'investissement. Les producteurs de vin américains, s'ils apparaissent vu de France comme plus professionnels et "capitalistes" sont parfois les héritiers de dynasties familiales qui n'ont rien à envier à nos grandes familles bordelaises et bourguignonnes, ou tout simplement des producteurs indépendants.





Dans le meme ordre d'idée, le débat fait actuellement rage dans la Napa Valley sur l'opportunité de créer de nouvelles zones de production protégées (American Viticultural Areas). Partagés entre la difficulté de créer une nouvelle subdivision à l'intérieur de la Napa Valley (le débat porte sur Calistoga) et l'atout indéniable en termes d'image de marque, les Américains découvrent les aleas d'un système très décrié quand on parle de la France (appellations trop nombreuses, complications administratives et juridiques...). Le terroir a encore de l'avenir!

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil