jeudi 25 octobre 2007

Le vin et la Pologne




Le 22, 23 et 24 octobre s’est déroulée la 3ème édition du Salon International des Vins, Spiritueux et Bières à Varsovie. C’est en Pologne, la plus importante foire des vins, spiritueux et bières qui réunit les exposants polonais et étrangers dont les producteurs de vin et spiritueux, les représentants des sociétés d’importations polonaises et des entreprises qui travaillent directement avec le marché du vin et des spiritueux notamment les producteurs de verres, d’équipement de caves et de bars, d'accessoires de sommeliers.



En effet, la Pologne ne produit pas localement de vins de raisins mais des « vins de fruits » et surtout embouteille des vins importés en vrac. Cependant cette activité est en diminution depuis plusieurs années.
Les principaux fournisseurs de vins en vrac sont l’Italie puis la Croatie. Les vins français ont été boudés du fait de leurs prix trop élevés. Mais grâce au marketing et à la communication, les vins et alcools français ont su garder une place de leader. (cf : Missions économique de Pologne)

Pourquoi alors un salon international de vins ? Parce que la consommation de vin en Pologne a atteint 60,2 millions de litres en 2005. Avec une population de 38,5 millions d'habitants, la Pologne présente à moyen terme un fort potentiel de développement. En effet, la tendance est à la hausse depuis plusieurs années (+30,9% par rapport à 2002). Toutefois, la consommation de vin reste faible: 1,3 litres par habitant et par an. De même, le pouvoir d'achat des Polonais est limité et ces derniers privilégient encore la bière ou la vodka. (Sources : Septimanie Export) En effet, malgré l’amélioration du pouvoir d’achat moyen du consommateur, le vin reste une boisson chère et élitiste, même si l’on peut observer une diffusion plus large des vins dans les grandes villes. Tous les commerces sont sollicités, et particulièrement les grandes enseignes de la GMS pour les produits d’entrée et de cœur de gamme, les réseaux HoReCa et de cavistes pour des produits de meilleure facture et mieux ciblés sur le plan qualitatif.

Pour plus d’info sur la consommation de Polonais, c’est par ici…

La Pologne se révèle alors être un marché intéressant pour le vin français mais les producteurs et négociants doivent se méfier des autres pays exportateurs. En effet, la Pologne reflète certainement bien la position paradoxale de la France qui est l’assurance d’un bon vin avec une image de marque, mais qui n’est pas à l’abri d’une perte de croissance causée par la montée en puissance d’autres vins.
L’image ne suffit plus face au rapport qualité/prix qu’offre d’autres pays…



D’autres infos sur :

Sources


Les préférences du consommateur

Le Polonais préfère le vin rouge.
La consommation polonaise des différents types de vin se répartit de la façon suivante :
- le vin rouge doux : 44,8% ;
- le vin 44,8% ;
- le vin rouge demi sec 32,5% ;
- le vin rouge sec 32,5% ;
- le vin blanc doux 26% ;
- le vin blanc demi sec 22,8% ;
- le vin blanc sec 18% ;
- le vin rosé 6,2%.

Principales zones de consommation



© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Mise à jour en Octobre 2007.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil