mercredi 10 janvier 2007

UNE NOUVELLE STRATÉGIE POUR L'ESPAGNE: VIÑEDOS DE ESPAÑA

L’Espagne, à travers de son ministère de l’Agriculture, se prépare à lancer la dénomination « viñedos de España » ou bien en français « vignobles d’Espagne ». Cette mesure répond à une vieille demande de la « Federation Espagnole du Vin ». Le principal objectif est d’améliorer les exportations des produits espagnols et la possibilité d’une plus grande reconnaissance à l’international.

Jusqu’à maintenant le pays ibérique ne parvenait pas à augmenter ces parts de marché sur le segment des vins intermédiaires, c’est à dire ceux des supermarchés ou vin de table.

Ce segment est très important, puisqu’il est en très forte hausse chez les consommateurs anglosaxons et nordiques, qui cherchent des vins relativement faciles à boire, faciles à comprendre, à des prix raisonables mais avec une qualité et un goût très stables. Un segment qui est donc compliqué à couvrir avec des vins d’origines géographiques concrètes, qui sont soumis à une plus grande variabilité climatologique, de production et de prix.


Grâce à cette dénomination, les producteurs pourront utiliser des raisins des différentes régions espagnoles, qui se sont librement associées, pour arriver à un résultat satisfaisant la demande étrangère. Les régions participantes sont Andalucía, Aragón, Illes Balears, Canarias, Castilla-La Mancha, Cataluña, Extremadura, Madrid, Región de Murcia, Navarra y Comunidad Valenciana.

Pour mieux comprendre cette nouvelle stratégie du voisin espagnol, regardons les chiffres des exportations de vin. Sur le marché international, les exportations espagnoles de vins AOC ont connu une croissance de 6% alors que les exportations des vins de table ont souffert d'une chute de 16%. On comprend mieux pourquoi le ministère de l’Agriculture a pris cette initiative pour améliorer les résultats des exportations des vins de table espagnols.

Il est vrai que les régions qui produisent traditionnellement les grands vins AOC espagnols, comme Navarra, La Rioja ou Castilla y Léon se sont plaint de cette mesure puisque selon eux celle-ci dévalue l’image des vins d’Espagne à l’international. Le ministère à tout de même garanti que des mesures seraient prises pour assurer la qualité du vin « viñedos de España » ainsi que pour le différencier des AOC en soulignant son étiquette de vin de table.

L’Espagne choisit ainsi d’arriver à un compromis entre la tradition et la qualité des grands vins espagnols (toujours préservée) et l’émergence d’une nouvelle demande dans le secteur du vin "uniformisé".

Les gouvernements français et italien guettent les résultats pour mettre en place des mesures similaires.

Dans l’Espagne viticole, nouveau monde (innovation) et vieux monde (tradition) se donne la main...

Libellés : ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil