jeudi 18 janvier 2007

Vignobles de France

Selon un article du Figaro Entreprise d'aujourd'hui, une nouvelle dénomination autorise l'assemblage de vins de pays pour favoriser l'export. Cette dénomination "Vignobles de France" a été approuvée le 17 janvier 2007 par le Conseil de l'office interprofessionnel des fruits, des vins et de l'hoticulture (Viniflhor) et permettra aux viticulteurs de créer des mélanges originaux afin de s'adapter à une nouvelle clientèle. Seuls les vins de pays obtenus à partir de vendanges récoltées dans 64 départements et répondant à une traçabilité totale pourront être mélangés. Le mélange devra ensuite être déclaré à Viniflhor qui se réserve le droit d'effectuer des contrôles et de sanctionner en cas de fraudes.

Viniflhor est un Etablissement public chargé des filières vin, fruits, légumes et horticulture qui participe à l’élaboration de la réglementation, analyse l’évolution des marchés et met en œuvre les soutiens nationaux et communautaires destinés aux filières dont il a la charge.

Le Conseil de Direction spécialisé filière viticole s'est réuni le 17 janvier 2007 sous la présidence de Jérôme DESPEY et voici les principales conclusions:

*Les recettes des producteurs du secteur viticole pour la campagne 2005-2006 sont en baisse pour toutes les catégories de vin sauf exceptions. Les recettes pour la campagne 2006-2007 annonce toutefois une tendance de reprise sauf pour les vinsd e table en vrac.
*Avis favorable à l'unanimité pour la reconnaissance du vin de pays de Loire sans qu'elle prenne de risques pour le régime général des AOC.
*Création d'un vin de pays des Vignobles de France
*Avis favorable pour un régime d'affectation parcellaire.
*Formation de groupes de travail portant sur la réforme de l'OCM Vin afin de définir une stratégie de négociations.


Selon les relevés de conclusions de Viniflhor, on apprend que l'ENSAM réalise une enquête sur les déterminants de la performance des entreprises de l'aval de la filière vin.

Ces mesures ne sont pas si innovantes, si on se réfère à l'article Vinedos de Espana de mon ami Fabian, l'Espagne l'aurait déjà mis en place pour soutenir ses vins intermédiaires.

Benchmark ou coincidence?


>>>Le relevé de conclusion du Conseil de Direction de la filière vin

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil