mardi 20 mars 2007

Pernod Ricard mise sur le haut de gamme


Selon La Tribune d'aujourd'hui, Pernod Ricard monte en gamme aux États-Unis. En effet, depuis le rachat de Seagram, le français est devenu numéro cinq en volume dans le pays - son premier marché devant la France et l'Espagne - mais numéro trois en valeur. Cependant, avec la faiblesse du dollar (USD) perd en valeur d'où une montée en gamme pour augmenter leur part de marché en valeur.
Pourquoi les Etats-Unis représentent-ils le premier marché du géant français?
Le marché américain des spiritueux, le plus vaste au monde, représente 50 % des ventes de vodka et 50 % de celles de rhum. Il connaît depuis cinq ans une expansion exceptionnelle pour un pays occidental, comprise entre 4 % et 5 % par an. Et le marché des spiritueux très haut de gamme - les " super premium " -, dont le prix est supérieur à 150 dollars la bouteille, a bondi de 17,5 % en 2006.

La montée de gamme avait déjà eu lieu avec Seagram's Gin et le Chivas 18. Pernod Ricard prépare " la montée en gamme d'ici à dix à dix-huit mois d'autres marques, dont Malibu,Kahlùa et Beefeater " , prévient Alain Barbet, PDG de Pernod Ricard USA.

Le groupe poursuit une démarche similaire dans le vin, dont le réseau de ventes est désormais autonome aux États-Unis. La direction américaine de cette division a été confiée en août à Stephen Brauer , auparavant chez Seagram , sur qui Alain Barbet compte pour développer cette activité. Elle représente 2 millions de caisses de vins écoulées par an.


Quelques mots sur Pernod Ricard:

Pernod Ricard est le n° 2 mondial de la production et de la commercialisation de vins et de spiritueux. L'activité du groupe s'organise autour de 10 familles de produits :

- scotchs et whiskies : marques Chivas Regal, The Glenlivet, Jameson, Clan Campbell, Ballantine's, Royal Stag, 100 pipers, Wild Turkey, Aberlour, etc. ;

- cognacs et brandies : Martell, Brandy Domecq ;

- rhums : Havana Club, Montilla ;

- vins : Jacob's Creek ;

- gins : Seagram, Beefeater ;

- anisés : Ricard, Pastis 51, Ricard, etc. ;

- vodkas : Wyborowa, Zybrowka, Stolichnaya ;

- liqueurs : Malibu et Kahlua ;

- champagnes : Mumm, Perrier-Jouet, Long Mountain ;

- amers : Amaro ramazotti.

La répartition géographique du CA est la suivante : France (10,8%), Europe (33,2%), Amériques (27,7%) et autres (28,3%).


ACTIONNARIAT



COORDONNÉES

Pernod Ricard
12 place des Etats-Unis
75116 Paris
France

Téléphone +33 (0)1 41 00 41 00

Télécopie +33 (0)1 41 00 41 41

www.pernod-ricard.fr


>>>Sources: La Tribune - Fiche Profil Pernod Ricard

Libellés : ,

3 commentaires:

Blogger sandrine a dit...

bonjour,

Petite anecdote, quand on voit la guerre entre les habitants du sud de la France ca me fais rire ... entre les téméraires du Pastis et ceux qui sont pour le Ricard, ne faudrais-il pas leur dire qu'il s'agit de la même société qui produit cest 2 rivals de longues dates ;)Alors tu pointes ou tu tires

http://digintel.blogspot.com/

21 mars 2007 à 10:13:00 UTC+1  
Blogger Renaud a dit...

C'est la même société (ce qu'effectivement peu de personnes savent), mais le goût est différent. Perso, je suis plutôt Ricard (tout le monde s'en fout, je sais).
Mais, attention, depuis quelques année, Pernod Ricard a changé de stratégie. Avant, ils communiquaient sur leurs deux marques indépendamment... On pouvait donc voir des équipes Ricard et Pastis en Concurence pour les ventes d'alcool (pour les soirées étudiants par exemple). Désormais, depuis environ 4 ans, c'est la marque Ricard qui prend le dessus et qui concentre les innovations : Ricard Bouteille...
Les deux marques permettent à PR de développer une stratégie différente. Je trouve que c'est très bien joué.

21 mars 2007 à 12:08:00 UTC+1  
Blogger Sandra Nguyen a dit...

Merci de votre participation.
>>>Sandrine: les partisans du Pastis et les partisans du Ricard ne s'afffrontent-ils pas plutôt pour défendre l'image, l'histoire que représentent ces spiritueux?
>>>Renaud: en effet, Ricard bénéficie d'une plus grande renommée internationale ce qui place la marque dans le portefeuille marque du groupe à une place plus favorable par rapport au Pastis. Logique économique oblige, le groupe préfère naturellement privilégier/investir sur la marque qui rapporte.

21 mars 2007 à 14:17:00 UTC+1  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil