mercredi 2 mai 2007

Le lobby espagnol du vin

Comme la France, l’Espagne, un important producteur de vin, compte avec un lobby dans le domaine vitivinicole extrêmement puissant. La Fédération Espagnol du Vin est l’organisation la plus représentative du secteur : autant des producteurs que des commercialisateurs de produits viticoles. C'est l'association la plus représentative du secteur entrepreunarial du secteur vitivinicole espagnol avec plus de 1000 associés dont les grands noms du vin en Espagne.

L'objectif affiché de la FEV est la défense de l'image du produit vin comme élément basique du régime alimentaire méditerranéen en le différenciant des autres boissons.

Pour mener à bien cet objectif, la FEV agit sur tous les niveaux de décision politique, du local à l'international, pour la représentation, la défense et la promotion des intérêts des entreprises associées du secteur vitivinicole. Nous pouvons citer que cette fédération est le principal interlocuteur face à l'État et aux régions (les communautés autonomes ayant énormément de pouvoir en Espagne) au niveau national et elle est un membre fondamental des fédérations ou associations européennes de producteurs de vin qui sont les interlocuteurs de l'Union Européenne.

Le lobby espagnol du vin est même parvenu à intégrer l'Instituto Español de Comercio Exterior (ICEX) d'où il stimule cet organisme pour qu'un maximum de fond public soit dédié à la promotion du vin espagnol à l'étranger.

La fédération ne se cache donc pas. D'ailleurs devrait-elle le faire? Sur son site web nous pouvons retrouver une série de victoire dont le lobby se félicite.

Citons en quelques-uns:

- La Loi du Commerce de 1997

- La déclaration de Barcelona Wine for Wine pour éviter des représailles dans le commerce avec les USA en 1998

- Résolution du Congrès des Députés (Assemblée Nationale espagnole) pour la réforme du secteur en 1998

- Règlement de promotion du vin de 2001 où le binôme vin santé a été officiellement reconnu

- Non acceptation de la proposition Bolkerstein de 2002


Mais la FEV ne se limite pas de pratiquer le lobby auprès des instances décisionnelles. Elle a bien compris l'énorme enjeu que représente de plus en plus les mouvements issus de la société civile. C'est pour canaliser ces mouvements et influencer la perception des masses que trois fondations ont été créées:

- La Fondation pour la recherche dans le vin (FIVIN) est dédiée au thématique liant le vin et la santé

- La Fondation pour la culture du vin travaille sur les sujets culturels liés au vin

- enfin la Fondation pour la protection des vignes, de l'environnement et des consommateurs (VIMAC)

Comme nous pouvons voir le lobby du vin en Espagne est extrêmement bien organisé et a compris tout les enjeux liés à la normalisation ainsi qu'à l'émergence de la société civile.

Ce post est le premier d'une courte série dédiée au lobby du vin en Espagne mais également des connexions entre lobby du vin au plan européen.

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil