mardi 19 décembre 2006

No Limit


Pour se différencier de ses concurrents, No Limit ! Après le vin désalcoolisé, les copeaux de bois, le vin à la carte, on s’attaque au packaging. Cherchons l’innovation : des étiquettes féminisées, des couleurs flashies et même certaines bouteilles font tomber l’étiquette pour être imprimées à même le verre, comme les Fruité Catalan !


Mais « l’innovation » ultime revient à des sociétés étrangères, plus exactement australienne et italienne….vous ne voyez toujours pas ?

Un autre indice : Paris Hilton….susurrant son vin à la paille dans une canette !

Et oui ! Ils ont osé : les sociétés Barokes Wine (Australie) et Rich Prosecco ont lancé une collection de vin en canette.

Barokes Wine a protégé ce système sous le brevet Vinsafe®, et a même remporté une médaille d'argent au Royal Melbourne Wine Show 2005.

Quant à Rich, la société a loué les formes de la riche héritière qui n’a pas hésité à jouer le jeu…




D’autres comme Hardy (Grande-Bretagne) proposent le Shuttle c’est-à-dire un ¼ de vin et le verre qui va avec…si ça marche avec la moutarde et la mayonnaise, alors pourquoi pas le vin ?

Je le répète No Limit !

Et en France, la publicité pour les boissons alcoolisées n’est pas permise, bien que des travaux préparatoires pour distinguer le vin des autres boissons alcoolisées est en cours…

Un dossier de Vitisphère sur la communication du vin

Libellés : ,

7 commentaires:

Anonymous Pierre Naquin a dit...

Le concept ne me parait pas si novateur que cela...
...je crois que cela fait longtemps que l'on parle du vin en canette et qu'à chaque fois que cela sort, ça se plante...
...par contre c'est vrai que l'argument « Paris Hilton »... c'est du très très lourd ! lol !

19 décembre 2006 à 23:19:00 UTC+1  
Blogger Sandra Nguyen a dit...

c'est pour ça que innovation a été mis entre des guillemets...
bien sûr que le vin en canette n'est pas une innovation, juste un argumentaire de vente, un élément de différenciation dans un environnement concurrentiel.
Oui Paris Hilton est un argument beaucoup plus convaincant que la canette...et elle le montre!

19 décembre 2006 à 23:22:00 UTC+1  
Blogger Renaud a dit...

Est-ce que vous connaissez la qualité du vin qu'il y a dans ces canettes ? Le packaging est souvent adapté à la qualité. Qu'en ai-t-il dans ce cas là ?

20 décembre 2006 à 09:45:00 UTC+1  
Blogger Sandra Nguyen a dit...

Personnellement je n'ai pu les goûter...étant donné qu'on ne les trouve pas en France (si quelqu'un sait où en trouver, merci de nous l'indiquer;-) !)
En tout cas, boire du vin à la paille...bof pour moi!

20 décembre 2006 à 15:08:00 UTC+1  
Anonymous la hire a dit...

Il semblerait que cette fois les américains aient réellement misé sur le packaging. Mais de là a utiliser une cruche pour vendre du vin, il n'y avait pas loin. Ils l'ont fait. C'est dommage pour eux, car leur vin mérite dans doute mieux.

20 décembre 2006 à 15:33:00 UTC+1  
Blogger Fabian Escarabajal Romera a dit...

I love the american wine and Paris.

20 décembre 2006 à 18:13:00 UTC+1  
Anonymous patrick a dit...

C'est vrai que le vin en cannette, ce n'est pas très attirant...le contraire serait étonnant venant de moi.
Mais, pour un vin simple et rapide à boire, je ne suis pas contre. C'est beaucoup mieux que d'ajouter des copeaux de bois, des enzymes ou levures à outrance pour parfumer le vin.

21 décembre 2006 à 22:25:00 UTC+1  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil